mosquée koutoubia marrakech maroc:

Dans la ville de Marrakech se trouve une mosquĂ©e très connu Ă  l’échelle mondial et qui s’appelle « mosquĂ©e Koutoubia Â». c’est parmi les mosquĂ©es les connu au Maroc,  ce mosquĂ©e a Ă©tĂ© construit pendant la pĂ©riode des Almohades.
Koutoubia a Ă©tĂ© remaniĂ©e dès l’annĂ©e 1162 dans la pĂ©riode de Almohades en particulier par Abu Yusuf Yaqub al-Mansur. Son architecture est sous forme du plan en « T Â», elle ressemble au grand mosquĂ©e de Kairouan au 16 Ă©me siècle.
Ce mosquée est réservée seulement aux musulmans, et les touristes ne peuvent pas y accéder. Mais ils peuvent prendre des photos à côté de ce monument.
Koutoubia possède un minaret qui ressemble, dans son architecture, à la Giralda de Séville et de la Tour Hassan de Rabat. Il a une heuteur de 77 mètres environ,
Un escalier intérieur permet d’accéder à des salles couvertes de coupoles ainsi qu’à son sommet. Les façades supérieures du minaret de la Koutoubia sont décorées de carreaux de céramiques formant des ornements différents sur chaque face.

mosquée koutoubia marrakech maroc

La dynastie Almohade patronnait une architecture assez austère, reflĂ©tant un certain ascĂ©tisme. La mosquĂ©e Koutoubia ne fait pas exception : sa sobriĂ©tĂ© se remarque par son dĂ©pouillement. Les arcs employĂ©s peuvent ĂŞtre outrepassĂ©s ou polylobĂ©s, mais restent nus.
Le minaret est plus tardif (achèvement en 1196), est plus dĂ©corĂ© : on remarque notamment un important travail d'arcs entrelacĂ©s (sebka). Il est surmontĂ© de trois boules de cuivre dorĂ© qui symboliseraient les trois mosquĂ©es de l'Islam Kaaba (Mecque), MĂ©dine, et Al Qods. Il servit, entre autres, de modèle pour la Giralda de SĂ©ville.
Le dĂ©cor extĂ©rieur du minaret est diffĂ©rent sur les quatre faces : peinture sur enduit Ă  ornements floraux et Ă©pigraphiques, rĂ©seau d'entrelacs en relief oĂą s'intercalent les peintures, bandeau de faĂŻences Ă  filet blanc sur fond turquoise, arcatures parfois entremĂŞlĂ©es. Il est construit en grès schisteux originaire des carrières du GuĂ©liz. Admirablement proportionnĂ© : 12,80 de cĂ´tĂ© pour 69 de hauteur avec le lanternon (77 m jusqu'Ă  la pointe de la flèche), avec un mur extĂ©rieur de 2,50 m. Au centre de la tour, un noyau extĂ©rieur abrite six salles superposĂ©es. Autour de celle-ci, une rampe en pente douce mène au chemin de ronde. La plate-forme est entourĂ©e d'une chemin de ronde protĂ©gĂ© par une balustrade dentelĂ©e de merlons. Le lanternon, haut de 16 m, apparaĂ®t comme un second minaret posĂ© sur le premier. Il est surmontĂ© d'une tige de mĂ©tal Ă  laquelle sont fixĂ©es quatre boules dorĂ©es de taille dĂ©croissante, la plus grosse ayant 6 m de diamètre. Elles sont faites de plaques de cuivre dorĂ© rivĂ©es entre elles.
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Koutoubia.